ergonomie et document unique evrp

L’ergonomie est une discipline à intégrer lors de l’élaboration et des mises à jour du Document unique, car elle permet de répondre aux mêmes enjeux que la sécurité en terme d’identification des risques potentiels, d’amélioration des conditions de travail et d’augmentation de la productivité.

En facilitant la collaboration autour des mêmes données, le logiciel TDC Sécurité permet à l’ergonome de s’appuyer sur le travail du préventeur pour appréhender plus rapidement l’organisation, les situations de travail et l’activité réelle du salarié, et de compléter ce travail en l’enrichissant par l’analyse ergonomique et des plans d’actions.

Pourquoi penser à l’ergonomie en Santé et Sécurité au Travail ?

Contrairement à ce qui pourrait être pensé, l’ergonomie ne concerne pas uniquement les TMS (Troubles musculo-squelettiques) ou les problèmes de manutention.
L’ergonomie est un ensemble plus complet d’aspects du travail qui sont pris en compte pour améliorer la situation de travail, en y intégrant la notion de productivité.
En ce sens, une démarche ergonomique s’intègre dans la démarche générale de santé sécurité au travail d’une entreprise puisqu’elle permettra de mettre en relief des risques potentiels auxquels sont exposés les salariés.
Au-delà des TMS et des problèmes de manutention par exemple, son intégration dans la démarche d’élaboration du Document Unique d’une entreprise permet de prendre en considération également les conditions de travail insatisfaisantes liées au bruit, au stress, aux conditions ambiantes et aux autres facteurs de risques du poste de travail étudié.
L’ergonomie donne une vision globale des situations inconfortables des salariés, ce qui est un « atout » pour s’attacher à analyser l’activité réelle de la personne et non la tâche prescrite. Cette distinction entre l’activité de travail, stratégie d’adaptation du salarié à la réalisation réelle de l’objet de la prescription et la tâche prescrite est un des fondements important de l’ergonomie.
Par ailleurs les préconisations élaborées suite à une intervention ergonomique sont à consigner dans le plan d’action du document unique puisqu’elles visent aussi à améliorer les conditions de travail du salarié.

Document unique et Ergonomie : Des démarches complémentaires

La mise en œuvre d’une intervention ergonomique, ou la prise en compte en continue de l’ergonomie dans une entreprise peut être, de manière cohérente interfacée avec la réalisation du document unique.
Etapes d’une intervention ergonomique :

  • Ergonomie : la demande d’analyse

    Lors de l’élaboration du document unique, certaines situations critiques peuvent être mises en évidence et générer une demande d’action qui requiert une analyse ergonomique du poste de travail concerné. Cette demande doit ensuite être analysée et reformulée par l’ergonome qui interviendra.

  • La proposition d’intervention de l’ergonomie

    Suite à l’identification des enjeux de la demande, l’ergonome formulera une proposition d’intervention.

  • La compréhension de la situation de travail et du fonctionnement de l’entreprise

    L’ergonomie est une approche systémique. Avant d’analyser une situation de travail particulière, il est important de comprendre l’organisation et le fonctionnement général du système global « entreprise ». Cette phase peut s’appuyer sur une des premières étapes d’élaboration du document unique qui consiste à structurer l’entreprise en différentes unités de travail avant de les analyser en détail.

  • L’analyse des situations de travail et le diagnostic ergonomique

    Lors de la phase d’analyse détaillée d’une activité d’un salarié, les éléments déjà identifiés dans le Document Unique vont permettre d’avoir une vision globale de cette activité. Par ailleurs les résultats de cette phase pourront permettre de compléter et d’enrichir l’évaluation déjà réalisée dans le cadre du document unique.
    Le diagnostic qui doit être établi à la suite de cette analyse pourra être associé avec les plans d’actions déjà en place en s’assurant ainsi de ne pas proposer de préconisation contradictoires à certaines actions en place ou en cours d’élaboration.

  • L’accompagnement suite à une intervention

    Suite à l’intervention d’un ergonome, un des objectifs est de pérenniser les bonnes pratiques ergonomiques dans l’établissement de postes de travail. Ces bonnes pratiques passent par la création, (si elles n’existent pas) de structures dans l’établissement pour prendre part et améliorer les conditions de santé et de sécurité au travail. La démarche d’évaluation des risques professionnels sera donc enrichie par cette intervention.

Ergonomes et préventeurs : même besoin d’impliquer les autres services

Comme en SST, la mise en œuvre d’une démarche ergonomique fait intervenir différentes «strates/ services» d’une entreprise.
La demande initiale peut être formulée aussi bien par la direction, des cadres ou responsables ayant un rôle d’alerte, les instances représentatives du personnel ou le personnel directement.
Par la suite, afin que la mise en œuvre de la démarche soit « efficace » et « pérenne », il est primordial que ces trois entités soient parties prenantes de la démarche de transformation du travail.
Il est souhaitable que les instances représentatives du personnel (CHS ou CHSCT, médecine du travail, contrôleur de la CRAM, représentants des salariés, …) soient consultées lors d’une modification structurante de l’entreprise / l’entité et/ou lors d’études et d’interventions ergonomiques.
Afin que l’intervention ergonomique soit adaptée et acceptée par les salariés, il est également primordial que ces derniers soient intégrés dans des groupes de travail dédiés au projet d’amélioration de leurs conditions de travail.

TDC Sécurité : un logiciel Document Unique pour les ergonomes aussi !

Comprendre rapidement l’organisation

Au sein du logiciel en ossature du document unique, le préventeur structure les différents unités de travail et activités des salariés selon les zones et sites de l’entreprise, ce qui est un atout ensuite pour aider l’ergonome dans une compréhension rapide du fonctionnement structurel des activités des salariés.
Si l’ergonome identifie de nouvelles activités, celles-ci peuvent facilement y être ajoutées et être ensuite analysées par les préventeurs.

Voir comment est décrite l’organisation dans le document unique

Analyser l’activité réelle du salarié

L’un des principes sur lesquels s’appuie un ergonome repose sur la distinction entre la tâche prescrite par l’employeur et l’activité réelle du salarié. Dans TDC Sécurité, l’ergonome aura une vue sur l’ensembles des contraintes du poste du salariés déjà identifiées comme devant être prises en compte pour le Document Unique. Il pourra également visionner les moyens de prévention/protection préconisés ainsi que les actions d’améliorations proposées ou en place.

Voir les fiches de postes proposées par le logiciel

Comprendre rapidement la situation de travail

TDC Sécurité fournit aux ergonomes la description d’une situation de travail à un moment donné, mais également, via la traçabilité des données incluse dans l’outil, l’historique des évaluations ayant été réalisées sur un poste de travail. Ainsi il sera plus facile pour l’ergonome de comprendre la situation de travail jugée insatisfaisante.
La fonctionnalité de filtres intégrée dans TDC Sécurité permet de rechercher des informations ciblées liées à la réalisation du document unique et d’optimiser ainsi l’intervention ergonomique. Des filtres spécifiques à l’ergonome peuvent ainsi être définis très rapidement.

Faciliter la pérennisation de l’intervention Ergonomie

TDC Sécurité permet d’enregistrer les résultats des interventions ergonomiques pour enrichir les évaluations de risques professionnelles déjà existantes. Les fonctionnalités de versionnement et de traçabilité de l’outil permettront de différencier les éléments issus de l’évaluation initiale de ceux issus de l’intervention ergonomique. Vous pourrez ainsi valoriser et capitaliser plus facilement les résultats de cette démarche mise en œuvre.
L’une des actions fréquente de pérennisation d’une intervention ergonomique consiste à mettre en place différentes structures qui interviendront de manière continue dans l’amélioration des conditions de travail des salariés. Le suivi des groupes de travail qui participent au projet de S&ST peut être réalisée dans TDC Sécurité et ainsi être directement associé à l’élaboration du Document Unique.
Les actions préventives ou correctives identifiées par l’ergonome seront gérées au sein du plan d’actions général intégré au logiciel.

Exemple de plan d’actions préventives et correctives

Financement des prestations de conseil d’un cabinet d’ergonomie

Si vous faites appel à un cabinet d’ergonomie extérieur, le coût de la démarche dépendra de la charge de travail à réaliser et du nombre de jours d’intervention. Cette intervention peut durer de quelques jours à plusieurs mois selon le besoin. Néanmoins, il existe, sous certaines conditions, la possibilité d’obtenir des financements publics. Le FACT (Fond pour l’amélioration des conditions de travail) permet de financer différents volets d’un projet qui viserait à améliorer des conditions de travail insatisfaisantes.
Pour plus d’informations, n’hésitez pas à vous retourner vers  vos interlocteurs de l’ANACT.

Qu’est-ce que l’ergonomie ? Définition

  • «L’ergonomie est la mise en œuvre de connaissances scientifiques relatives à l’Homme et nécessaires pour concevoir des outils, des machines et des dispositifs qui puissent être utilisés par le plus grand avec le maximum de sécurité, de confort et d’efficacité»
    Société d’Ergonomie de Langue Française
  • «L ’ergonomie est la discipline scientifique qui vise la compréhension des interactions entre les humains et les autres composantes d’un système. La profession d’ergonome applique des théories, des principes, des méthodes et des données afin d’optimiser le bien être des êtres humains et la performance globale des systèmes.»
    Internation Ergonomics Association

Qu’est-ce que le Document unique d’évaluation des risques professionnels ? Définition

  • «Le document unique d’évaluation des risques professionnels (DU) s’inscrit dans la démarche de prévention des risques professionnels. Il est obligatoire dans toutes les entreprises, quels que soient leur effectif et le secteur d’activité. Établi par l’employeur, il fait l’inventaire des risques présents dans l’entreprise et doit être remis à jour chaque année et à chaque modification des conditions de travail. Il est tenu à la disposition du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), des délégués du personnel, des travailleurs de l’entreprise, de l’inspection du travail.»
    Editions Tissot

Accédez à la documentation

logiciel document unique d'évaluation des risques professionnels

Logiciel Document unique EVRP

Inscrivez-vous gratuitement

webinaire-document-unique-255x185

Webinaire Logiciel Document unique

Recevez un exemple de documents !

Demandez un exemple de document unique, de dossier SST

Document unique, EvRP, AT, Pénibilité

Prochaine étape ?

Notre équipe se tient à votre entière disposition pour toute précision ou pour organiser une démonstration au moment qui vous conviendra.

Appelez-moiDemande de démoDemande de devis



Paris : +33 (0) 184 180 300
Doubs : +33 (0) 381 382 950

Pin It on Pinterest

Share This
Webinaires Une démo ? Prix ?